Mon enfant est-il dépressif ? - Aidetudes
01.41.05.02.63
Accueil » Blog » Mon enfant est-il dépressif ?

Mon enfant est-il dépressif ?

enfant-depressif-aide

Votre adolescent dort jusqu’à 11h00 du matin, vous envoie sur les roses dès son réveil, s’enferme dans sa chambre, marmonne entre les dents pour vous répondre mais semble renaître devant son ordinateur ? Vous vous posez donc une question légitime de parents : mon enfant est-il déprimé, voire dépressif ?  Mauvaise humeur, irritabilité, grande sensibilité. Jusque là tout est normal. Mais quel moment donc devez-vous commencer à vous s’inquiéter ?

Quels sont les indices qui peuvent vraiment vous alerter ?

Un adolescent qui dort jusqu’à midi le week-end est à priori un adolescent qui va bien.

  • En revanche un adolescent qui semble se réfugier dans son lit toute la journée, qui a des habitudes de sommeil irrégulières est peut-être un adolescent en souffrance.
  • De même la consommation de calmants, de drogues ou d’alcool peut être un signe à prendre au sérieux.  Les colères, les réactions impulsives restent des épisodes normaux de l’adolescence.
  • Mais si votre enfant fait des colères à répétition qu’il n’arrive pas à calmer, il est légitime de s’inquiéter.
  • Certains symptômes physiques tels que des maux de ventre récurrents, des maux de tête, des douleurs chroniques, ou des troubles gastro-intestinaux sont également des signes à ne pas négliger.
  • De même, les adolescents aiment souvent s’isoler, ce qui est normal. Mais si cet isolement devient un retrait du monde sans explication, vous pouvez alors vous poser les questions du parent inquiet.

Comment réagir ?

En tant que parents, vous n’êtes, la plupart du temps en tout cas, pas formés à repérer la dépression de votre enfant.

  • Vous pouvez donc partager avec lui vos inquiétudes en discutant, en échangeant, et en questionnant avec intérêt et bienveillance. Il s’agit là de dialoguer, et non pas d’effectuer un questionnaire de police. Faites confiance à votre enfant et à sa sensibilité exacerbée : il fera la différence !
  • Ne confondez pas les sautes d’humeur de votre adolescent, sa fatigue passagère, son mal-être momentané avec un état dépressif. Mais ne sous-estimez pas non plus ses appels à l’aide, son enfermement, et ses « états d’âme ».
  • Prenez conseil auprès d’un spécialiste.
  • Eventuellement proposez à votre enfant de consulter un psychologue pour vérifier si tout va bien ou s’il l’accepte, pour se faire aider pendant quelque temps.
  • Sachez également qu’il existe des tests psychologiques qui permettent de vérifier si votre enfant est dépressif.

Pour nous contacter

Vous vous posez des questions sur l’état de votre enfant.  N’hésitez pas à nous contacter par mail aidetudes@aidetudes.fr ou au 01.41.05.02.63, soit tout simplement pour des conseils, pour rencontrer une psychologue, ou pour lui faire faire des tests.


Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois les dernières news rédigées par nos psychologues, thérapeutes, professeurs, etc.
Entrez simplement votre mail ci-dessous :