Le neurofeedback avec NeurOptimal - Aid'Etudes
01.41.05.02.63
Home » Le neurofeedback avec NeurOptimal

Le neurofeedback avec NeurOptimal

La technique du  Neurofeedback dynamique (NeurOptimal) permet des améliorations remarquables sur un ensemble de problématiques.

Les résultats observés par les neuroscientifiques, par les utilisateurs et par leur entourage sont impressionnants et concernent des troubles, des pathologies et des problématiques multiples : trouble de l’attention, du sommeil, stress, phobie, angoisse, traumatismes, tocs, addictions, manque de confiance en soi, hyperactivité …

Comment se déroule une séance de Neuroptimal ?

Lors d’une séance, vous êtes confortablement installé dans un fauteuil et vous regardez un film ou écoutez de la musique. Deux capteurs sont posés sur votre cuir chevelu et trois clips sur vos oreilles afin de permettre au système de mesurer et d’analyser l’activité électrique de votre cerveau qui varie en permanence. Aucune information et aucun courant électrique ne sont envoyés vers votre cerveau. Ces capteurs permettent de mesurer votre activité neuronale et de détecter la présence de très grandes variations, qui indiquent que la régulation entre excitation et inhibition n’est pas optimisée. Au moment où ces variations sont détectées, le système provoque une très brève interruption du son. C’est ce simple mécanisme qui alerte votre cerveau sur son propre fonctionnement et l’aide à se réorganiser.

Quelle est la durée d’une séance avec Neuroptimal ?

Une séance dure environ une heure : un échange préalable sur les changements constatés, la pose des électrodes, la séance proprement dite (33 minutes) puis la fin de la séance. Lors de la première séance le praticien s’informe des problématiques du client puis présente les principes de la méthode.

Quels seront les changements qui vont survenir ?

Il est impossible de déterminer à l’avance les changements que votre cerveau effectuera ni l’ordre dans lequel il les effectuera.

Toutefois, tout changement peut être considéré comme positif, même s’il n’est pas en lien direct avec la problématique qui vous amène. Comme indiqué ci-dessus, les bénéfices rapportés par les utilisateurs sont de tous ordres. Ils varient en fonction des problématiques de chacun  (sociabilité, sommeil, anxiété phobies, stress, traumatismes, toc, épilespsie etc) .

Est ce que l’entraînement avec Neuroptimal donne toujours des résultats ?

Certains troubles sont plus faciles à réguler, comme le stress ou le sommeil. D’autres peuvent nécessiter un nombre important de séances, comme la fibromyalgie ou les acouphènes. Même si l’on observe en général de très bons résultats,les résultats peuvent être impactés par certains facteurs : le besoin de contrôle du patient, les bénéfices cachés de la maladie (pas forcément envie d’aller mieux) ou une mauvaise relation avec le praticien. Il n’est pas possible de pronostiquer si le cerveau va réagir ou non à Neuroptimal. Mais le praticien fait le point avec vous toutes les 5 à 6 séances : selon votre ressenti, vous déciderez de continuer ou d’arrêter les séances.

Est-ce que les effets positifs se maintiennent à long terme ?

Lorsqu’il y a eu suffisamment de répétitions, les changements se stabilisent et deviennent votre nouvelle norme de fonctionnement.

Cependant, comme tout organe vivant, le cerveau réagit aux changements, tels que le stress,  une mauvaise hygiène de vie, un traumatisme ou des changements hormonaux. Dans ce cas, il sera peut-être nécessaire de refaire quelques séances pour  retrouver  un niveau de fonctionnement optimal. Il est recommandé d’entretenir le fonctionnement optimal de votre cerveau en faisant des séances de rappel sur une base régulière dont vous déterminez la fréquence : 1 fois par an, ou simplement lorsque vous en ressentirez le besoin.

Vous souhaitez des explications plus pointues ?

Les capteurs posés sur votre tête et vos oreilles sont reliés à l’ordinateur, qui mesure l’activité macroscopique de millions de neurones.  De fortes variations d’amplitude indiquent des changements importants de synchronisation entre ensembles de neurones. Le rôle de l’interruption (la micro-seconde silence dans le film ou la musique) est de signaler au cerveau le début de ce processus turbulent. Ce n’est ni un ordre, ni une stimulation. Votre cerveau  prend simplement en compte cette information, sans aucun effort de concentration ou de contrôle exigé de votre part. Vous n’avez pas non plus à revivre des événements passés douloureux. Au fil du temps, le cerveau prend conscience des instabilités et travaille dessus. Au lieu de simplement les subir, il développe une meilleure résilience et une flexibilité accrue.

Doit-on faire un diagnostic avant de commencer les séances de Neuroptimal ?

Il n’est pas nécessaire d’établir un diagnostic préalable, car la méthode est générique.  Les problématiques et troubles divers (stress, anxiété, etc) produisent une même turbulence captée par l’ordinateur, donc une même réponse de la machine : un court silence. Le praticien utilise donc le même protocole pour tout le monde.

Combien de séances de Neuroptimal sont nécessaires ?

On ne peut déterminer le nombre de séances à l’avance car chaque cerveau possède un niveau de plasticité particulier, et donc fonctionne différemment. Le plus souvent, les premiers changements sont constatés après 5 à 6 séances, parfois moins. On observe que les effets deviennent durables dans le temps après 10 à 12 de séances.

En règle générale, les clients font entre 10 à 20 séances et sont satisfaits des changements.

Pour les problématiques plus complexes comme le TDAH, le stress post-traumatique, le déclin cognitif lié à l’âge, les douleurs chroniques ou les maladies dégénératives, il faut souvent compter 20 séances et plus, dépendant de l’histoire de chacun et de ses attentes.

Quelle est la fréquence des séances de Neuroptimal ?

Il est conseillé de réaliser une à deux séances par semaine, la fréquence n’étant pas liée à la gravité ou à l’ancienneté du problème.

Il est également recommandé de faire au départ quelques séances régulières et rapprochées pour ressentir les premiers changements, puis chacun sentira à quelle fréquence il souhaite faire ses séances.

Quand arrêter l’entraînement avec Neuroptimal ?

C’est le client qui décide : il peut arrêter quand il est satisfait des changements qui se sont opérés, ou bien simplement faire une pause et reprendre quand il le souhaite.

À partir de quel âge peut-on faire des séances ? Et jusqu’à quel âge ?

Il n’y a aucune restriction d’âge pour Neuroptimal. Le cerveau est actif et plastique dès la naissance, et peut apprendre à mieux se réguler grâce aux séances à tout âge. Dans le cas d’un enfant, Il est nécessaire qu’il puisse garder les capteurs sur sa tête, et s’il venait à les enlever, il suffira de les remettre à leur place.

Y a-t-il des restrictions pour certaines pathologies ?

Là encore, il n’y a aucune restriction ou contre-indication. NeurOptimal est une méthode générique, qui informe le cerveau sur sa propre dynamique et lui permet de mieux se réguler là où c’est nécessaire. La réorganisation des connexions entre neurones ira toujours dans le sens d’une meilleure régulation, quel que soit le trouble.

Peut-il y avoir des effets secondaires ?

On peut effectivement ressentir des effets secondaires temporaires, qui ne durent que le temps que le cerveau parvienne à se réguler. Cela peut être par exemple une grande fatigue, des maux de tête, voire une augmentation des symptômes. Vous pouvez parfois voir disparaître certains troubles secondaires, jusqu’à ce que votre cerveau ait intégré la nouvelle information pour un fonctionnement optimal.

La prise de médicaments est-elle compatible avec Neuroptimal ?

Oui, les deux peuvent se faire en parallèle.

Vous pouvez informer votre médecin (ou psychiatre) de votre décision de suivre des séances avec NeurOptimal. Après quelques séances de Neurofeedback, il se pourra, mais pas toujours, que la posologie demande un réajustement. Votre médecin décidera avec vous de l’adaptation à mettre en place, et toute décision concernant le changement de votre médication ou toute question d’ordre médical devra être discutée avec lui.

Si votre médecin a des questions sur le Neurofeedback, nous sommes disponibles pour répondre à ses questions et discuter de votre évolution. Nous ne communiquerons aucune information à votre sujet sans votre consentement.

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez échanger sur votre situation ?
Vous souhaitez connaître les tarifs ?
Envoyez-nous un mail via le formulaire ci-dessous, ou contactez-nous au 01.41.05.02.63