La réforme du Bac 2021 : bien comprendre, bien choisir - Aid'Etudes
01.41.05.02.63
Home » Blog » La réforme du Bac 2021 : bien comprendre, bien choisir

La réforme du Bac 2021 : bien comprendre, bien choisir

La réforme du bac 2021 vise à simplifier un examen devenu trop lourd et trop cher. L’objectif affiché est aussi de mieux préparer les élèves à l’enseignement supérieur.  Finies les séries L, ES, S, et place au tronc commun, aux enseignements de spécialités et au contrôle continu. Mais comment faire les bons choix de matières ? Nous vous proposons un décodage de la réforme, mais aussi les conseils pour mieux aider votre enfant.

En quoi consiste la réforme du Bac ?

La nouveauté consiste, à partir de la 1ère, à suivre l’enseignement :

  • d’un tronc commun formé de 6 matières obligatoires,
  • d’un choix de 3 spécialités
  • d’une option,
  • et pour ceux qui le souhaitent, l’option LCA (langues et culture de l’Antiquité latin ou grec).

Cette nouvelle organisation repose sur un contrôle continu qui comptera pour 40% (dont 30% pour 3 épreuves communes passées en 1ère et Terminale et 10% pour les notes des bulletins scolaires des deux années).

Les épreuves spécifiques de l’examen compteront pour 60% et se découperont  ainsi :

  • en fin de 1ère, l’épreuve anticipée de français avec un oral et un écrit
  • en Terminale, 2 épreuves écrites sur les 2 spécialités choisies par le candidat, l’épreuve de philosophie et l’épreuve individuelle orale de 20 minutes, portant sur un projet mené dans une spécialité (voire deux) tout au long de l’année scolaire.

Dès février 2019, nos jeunes de Seconde doivent donner leurs vœux pour 3 enseignements de spécialité et pour leurs options.

Il ne faut donc pas se tromper et bien réfléchir, d’autant que ces enseignements seront déterminants pour la suite de leurs études, et des filières qu’ils voudront suivre dans l’enseignement supérieur.

Les enseignements de spécialités 

Il existe douze spécialités : histoire-géographie/géopolitique/sciences politiques ; humanités/littérature/philosophie ; langues/littératures/cultures étrangères ; littérature/langues/cultures de l’Antiquité ; mathématiques ; numérique/sciences informatiques ; sciences de la vie et de la Terre ; sciences de l’ingénieur ; sciences économiques et sociales ; physique/chimie ; arts ; biologie/écologie. 

La Réforme peut-elle améliorer la réussite dans l’enseignement supérieur ? 

« La hausse du niveau » avec des programmes qui iront plus loin, est l’un des objectifs du gouvernement. Selon Jean-Michel Blanquer, en approfondissant les matières de leurs spécialités, les lycéens acquerront un meilleur niveau, seront davantage calés sur les formations de l’enseignement supérieur et on évitera tout « angle mort » dans « le continuum lycée-licence ».    

Comment bien choisir ses enseignements ?

Il est important de garder à l’esprit que les choix doivent être faits en fonction des attentes de l’enseignement supérieur.  « La combinaison des enseignements de spécialité (trinôme en première, binôme en terminale) doit prendre en compte la pertinence des poursuites d’études dans l’enseignement supérieur.” (note de service officielle N° 2018-109 du 5 septembre 2018 signée par le Directeur Général de l’enseignement scolaire).

D’ores et déjà, l’on peut observer que le choix des enseignements de spécialité font partie des pré-requis ouvertement affichés des établissement du supérieur. Par exemple, pour devenir ingénieur, « il est fortement  conseillé aux lycéens actuellement en seconde de suivre les enseignements de spécialité de mathématiques et de physique-chimie”.
Voir également : document intitulé “Baccalauréat 2021 ” publié en septembre 2018 sur le site www.education.gouv.fr  .

Parents, comment aider votre enfant ?

Parents, vous pouvez parler avec vos enfants, chercher à définir leurs goûts, projets, profils, l’engager à aller dans les salons et aux portes ouvertes des écoles…. N’hésitez pas à vous faire aider car d’une certaine façon, l’avenir de votre enfant va dépendre des choix qu’il va faire au lycée.

Parce que le bon choix ne découle pas seulement d’une analyse des débouchés, nous conseillons et proposons un bilan d’orientation complet.

Le bilan d’orientation permet de valider l’adéquation des désirs du jeune avec ses aspirations profondes, sa personnalité et ses aptitudes.

Le bilan d’orientation comporte un entretien, des tests d’aptitudes, une exploration de la personnalité et un questionnaire d’intérêts professionnels.

À l’issue de ces tests, des filières précises et des listes d’établissements sont proposées.

En outre, le bilan d’orientation est souvent déclencheur de motivation chez un jeune.

Voir aussi

Après la plage, les stages…

Stages de pré-rentrée DU LUNDI 26 AOÛT AU VENDREDI 30 AOÛT 2019 Nous proposons des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.