Une rentrée sans stress - Aid'Etudes
01.41.05.02.63
Home » Blog » Une rentrée sans stress

Une rentrée sans stress

Comment aider votre enfant à démarrer une rentrée sans stress ?

Beaucoup de parents manifestent un certain stress à l’approche de la rentrée et transmettent à merveille leur anxiété à leurs enfants. Alors comment aider son enfant à démarrer son année scolaire en toute confiance ? Quelles techniques et astuces basées sur des recherches scientifiques peuvent aider votre enfant ? Essayez ces 5 techniques clés.

1- Souvenez-vous que le stress est contagieux

 L’anxiété, la peur, le stress sont en effet des émotions contagieuses.  Si vous êtes stressé pour votre enfant, il le sentira et il ressentira ce même stress.  Les recherches scientifiques (1) ont prouvé que le stress se transmet.
Donc, plus vous serez calme, plus vos enfants le seront aussi, et plus vous aurez confiance en eux, plus ils auront confiance en eux.

2-Évitez les sermons de rentrée

Pour laisser votre enfant une chance de s’impliquer votre enfant dans sa réussite, évitez de vous impliquer à sa place. Évitez notamment les injonctions répétées sur les performances qu’il devra atteindre cette année, les interminables leçons de morale que votre enfant n’écoute plus, les mises en garde, avertissements ou commandements prématurés et inutiles .
Laissez-lui le temps de s’approprier cette rentrée et d’en faire un moment joyeux de retrouvailles avec ses amis. Demandez-lui simplement s’il a des besoins particuliers pour que sa rentrée soit réussie.

3- Soyez à l’écoute des ressentis de votre enfant et utilisez une astuce pour calmer son stress éventuel

C’est tout simplement en posant des questions sur ses émotions que vous saurez ce que votre enfant ressent. « Que ressens-tu à l’idée de cette rentrée ? Es-tu content ou un peu inquiet ? » Rassurez-le, bien sûr, mais surtout apprenez-lui à se rassurer lui-même.

La technique de la visualisation positive est très efficace : « Regarde le mur, visualise et raconte-moi la meilleure rentrée du monde » . Faites-lui développer les détails de ses ressentis imaginaires, les sons, les couleurs, l’ambiance. Regardez le « film » avec lui sur le mur, et aidez-le à développer histoire si besoin.
Le cerveau ne fait pas de différence entre l’imaginaire et la réalité. Si le cerveau imagine la situation de manière positive, il la vit comme une situation positive et le stress disparaît.

4-Parlez de vos ressentis à votre enfant, racontez-lui vos anecdotes de rentrée

Plus vous partagerez votre vécu et vos émotions dans tous les domaines (attention, pas vos problèmes), plus votre enfant sera enclin à le faire, et plus le dialogue sera possible, même à l’adolescence.
Évitez les conseils assommants et racontez plutôt des histoires de rentrée de votre enfance par exemple.

5-Enfin pour la rentrée, mais aussi pour toute l’année, questionnez !

Le questionnement est un outil majeur en coaching.  Il  implique l’interlocuteur et l’invite à devenir acteur. La question « Quelle moyenne en maths veux-tu te fixer comme objectif  cette année ? » aura beaucoup plus d’impact que l’injonction « Je veux que tu aies 13 en maths cette année ! » A la place de « Va ranger ta chambre immédiatement », préférez «A quel moment veux-tu ranger ta chambre ». A la place de « Fais des fiches pour apprendre ! » préférez « Quelle technique te semblerait la plus efficace pour bien apprendre ? »
Le questionnement est une technique efficace que vous pouvez utiliser pour la plupart de vos demandes. Il oblige votre enfant à réfléchir, à se projeter, à s’engager. Mais attention, si vous questionnez, vous devez savoir être à l’écoute de la réponse.

Et pourtant, elles marchent !

Certaines de ces techniques peuvent vous paraître simplistes ou utopiques…Et pourtant, elles marchent. Elles ne sont pas magiques, mais s’appuient tout  simplement sur les recherches des neurosciences, notamment sur les observations du cerveau que permet l’imagerie médicale.

Vous pouvez aussi faire appel à nous pour aider votre enfant à aborder son année sereinement. Il suffit parfois de quelques séances de suivi psychologique, d’hypnose, de coaching ou de Neurofeedback dynamique pour apaiser le stress et augmenter la confiance en soi.

 

(1) Sources

  • 1/ Etude allemande menée par un groupe de chercheurs allemands du Max Planck Institute for Human Cognitive and Brain Sciencesde Leipzig, et de l’université de Dresde, publiée sur la revue Psychoneuroendocrinology.
  • 2/ Etude menée par de deux chercheurs de l’université de Calgary au Canada qui ont exposé une souris à une situation angoissante et l’ont ensuite placée dans une cage avec une autre souris afin d’observer son comportement. Ils ont pu observer la contagion du stress. Source étude canadienne : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1082491/etude-science-stress-transmission-femelle-male

Voir aussi

Du coaching pour préparer un examen

Pourquoi préparer son diplôme avec un coach ? Dans le cadre du coaching, au-delà du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.